Promouvoir les droits humains des femmes et des filles à travers le monde.

Nouvelles

Le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres rencontre les ONG lors de la CSW61

Par – publié le 2017/04/03

FullSizeRender-8-300x200La parité est essentielle  à la  lutte pour l’égalité et c’est le  moyen le meilleur pour enrayer la résistance aux droits humains des femmes, qu’on retrouve partout. Le Secrétaire Général prépare pour 2030 une feuille de route de l’égalité dans tout  le système onusien.

 

Le secrétaire général Antonio  Guterres a accepté l’invitation à rencontrer les   ONG  féminines pour  un  dialogue franc concernant leurs problèmes.  La rencontre s’est tenue à la mairie de New York.  Les femmes sont venues en nombre et la sécurité a du stopper les entrées car la salle  était archi -pleine.

 

Dans ses remarques d’introduction, en réponse  aux questions de l’assistance, le secrétaire général a, entre autres choses, insisté sur le fait qu’il y a un retour en arrière non seulement sur les questions qui concernent les femmes,  mais dans tous les domaines.

  • Que la parité est essentielle pour que les femmes accèdent à l’autonomie, mais qu’il faut lutter car un certain nombre d’hommes  vont perdre  leurs  mandats  ou leurs positions.
  • Que la parité est le meilleur moyen d’enrayer la résistance.
  • Qu’une  feuille de route est en préparation afin que les Nations unies assurent la parité dans le système aux environs de 2030.
  • Que la place réservée à la société civile aux Nations unies et dans  le monde en général, rétrécit chaque jour , c’est pourquoi il désire  lancer une campagne pour sensibiliser au fait que la meilleure façon de gouverner c’est de travailler avec la  société civile.
  • Que l’égalité créée richesse et bien-être.
  • Qu’il faut une tolérance zéro à toute violence envers les femmes de  la part des personnels  de  L’ONU, gardiens du maintien  de la paix, compris.

Lors de cette rencontre nous avons donné, au Secrétaire Général, un document couvert des signatures de 900 personnes  de 85 pays,  qui disait entre autres choses:

Excellence, parallèlement à vos efforts, nous menons une bataille pour un monde en paix et prospère,un 

FullSizeRender-9-300x265monde où tous les membres de  la société aient l’opportunité de vivre dans la justice, la dignité et les droits humains.  Alors que les tendances financières et politiques actuelles continuent de  freiner nos efforts, nous  tirons notre courage et nos espoirs de notre longue relation   avec  les Nations Unies. Nous reconnaissons que le fort soutien   mutuel a amené des progrès substantiels  aux filles et aux femmes de tous âges. 

Lire la lettre  et voir les signataires (en anglais) sur:

NGO letter to UN SG March 2017 group edited FINAL (2)

Charlotte Bunch, activiste de longue date, pour les  Droits Humains des femmes, fondatrice du Center for Women’s Global leadership, Rutgers University  a poursuivi , en souhaitant la bienvenue au Secrétaire Général avec l’espoir que cette rencontre soit suivie de beaucoup d’autres:

Beaucoup  d’entre nous ce sont impliquées dans la réforme de l’ONU et la création de ONU- femmes, et les femmes sont les principaux  soutiens des Nations Unies.

Nous vous accueillons comme l’homme qui a  ouvert la CSW en disant qu’il se” lèverait pour l’autonomie des femmes et l’égalité”. Nous  vous prenons au mot et nous œuvrerons avec vous et ferons tout  pour garder vos pieds au chaud.

Nous vous remercions déjà pour les initiatives que vous avez déjà prises en ce sens.  - telles la nomination à  des postes clés de l’ONU,  des  3 femmes leaders  importantes  à vos  côtés aujourd’hui et pour  votre reconnaissance de l’importance de l’égalité pour mener à bien les ODD et les objectifs des Nations Unies, notamment  en ce qui concerne  la paix et la sécurité.

Nous vous avons été heureuses d’apprendre que vous avez pris connaissance des projets de femmes des bas quartiers de Mathare au Kenya lors de la Journée Internationale des Femmes. Cela  nous apparait  comme un modèle de bonne pratique, et nous espérons que vous poursuivrez ces rencontres avec différents   groupes de femmes lors de tous  vos voyages autour du monde, où vous pourrez voir non seulement nos réalités quotidiennes mais aussi l’activisme extraordinaire des femmes en faveur du changement  sur le terrain.

Aujourd’hui nous avons l’espoir de trouver avec vous comment faire tomber les barrières  vers l’égalité et faire prendre  plus vite par l’ONU, les engagements pour les Droits des femmes. Cela devient de plus en plus crucial – en ces temps de racisme et autres formes d’extrémisme et d’intolérance, de pertes des acquis pour les femmes, notamment en ce qui concerne les droits reproductifs et sexuels , en ces temps  où le populisme se développe.

En tant que membre de la société civile, nous avons beaucoup de questions à poser, et nous partageons un souci, celui du rétrécissement de l’espace qui nous est alloué pour notre plaidoyer aux Nations Unies et dans nos pays.

 Ainsi que vous pouvez le voir il y a ici  une chaise sur laquelle est écrit “pourquoi cette chaise est- elle vide?”. Elle est le, symbole de tous ceux qui ont essayé de venir à la CSW,  mais n’ont  pu le faire,  car ils n’ont pu obtenir de visa d’entrée dans le pays.  Nous vous demandons de travailler avec nous  afin d’assurer que ceci ne se reproduise pas.

Nous souhaitons vous  demander aussi comment les Nations Unies pourraient  assurer une meilleure protection aux Défenseur des Droits, les femmes se trouvant face  à  de nombreuses violences et même  à la mort en raison de leur activisme pour les Droits des femmes ou d’autres Droits..

De nombreuses femmes vous ont adressé des déclarations et des  documents pour vous dire nos espoirs de ce que vous ferez, en tant que Secrétaire  Général, pour une ONU plus féministe  et faisant des Droits  des Femmes une priorité .

Aujourd’hui Saphira Rameshfar et Susan O’Malley de la commission ONG CSW  de New York aimeraient vous présenter une lettre signée par plus de  900 ONG  et individuelles de  85 pays qui vous prient  de travailler avec elles au soutien de l’ONU, et de renforcer ses engagements et actions en faveur de l’égalité et de l’autonomie des  femmes.

Nous vous remercions du temps que vous nous  avez  consacré aujourd’hui. 

L'auteur

S'abonner

Abonnez-vous pour recevoir des mises à jour.

Top