Promouvoir les droits humains des femmes et des filles à travers le monde.

Nouvelles

“Stratégie mondiale pour la Santé de la Femme, de l’Enfant et de l’Adolescent 2016-2030″

Par – publié le 2017/06/05

WHA-168x200L’alliance internationale des Femmes ( AIF), ONG de Droits des Femmes qui met l’accent sur les droits à la santé, rend hommage à l’OMS d’avoir inclus  les adolescents, garçons  comme filles dans sa Stratégie Transformative Mondiale 2016-2030. Cette décision  va permettre d’en finir avec des décès, tout à fait évitables et, pouvons nous ajouter, réduire la morbidité maternelle évitable. Les grossesses inopportunes  et souvent non désirées sont responsables  de stress,  mental comme  physique, notamment chez les jeunes femmes qui vivent dans des sociétés patriarcales.

Les données présentées par  L’OMS au  Forum international G7 de Rome le 9 Avril 2017,    ”Point de départ, les filles. Forum des Femmes sur l’inégalité et la croissance durable” corroborent le fait que les jeunes  filles sont les plus touchées et ont  un très fort risque, tout à fait inacceptable, de perdre la vie de bonne heure.

En ce qui concerne le VIH nous constatons que les victimes sont aussi bien des adolescents  que des adolescentes, mais  les nouvelles données sur les infections par le VIH  publiées en  2015  laissent entendre que les jeunes femmes entre 15 et 24 ans sont particulièrement à risque d’être  infectées.

Si les jeunes femmes doivent devenir des messagères potentielles du changement, nous pensons qu’une éducation basique des adolescents sur leurs droits humains est absolument nécessaire et qu’elle doit mettre l’accent sur la sexualité et le planning familial.

Les femmes, de tous âges, ne peuvent plus attendre. Il faut plus d’action nationale et internationale pour mettre en œuvre les Droits à  la Santé Sexuelle et Reproductive (DSSR)

 

Nous lançons un appel à tous les gouvernements, y compris ceux qui préfèrent les modèles de familles traditionnelles, afin que ils fournissent  un accès gratuit aux conseils sur la planification familiale, qu’ils  reconstituent les stocks  de contraceptifs gratuits et qu’ils soutiennent une infrastructure pour la même chose au niveau des communautés. Notre demande porte aussi sur la contraception d’urgence pour toutes les femmes en âge  de procréer, là où une interruption de grossesse sous  conditions de sécurité et de légalité  n’est pas disponible ou est légalement proscrite,  pouvant  conduire à des avortements à risques.

L’AIF  va diffuser les informations sur la Stratégie mondiale pour la Santé de la Femme, de l’Enfant et de l’ Adolescent 2016-2030, à tout l’ensemble de ses membres. Nous sommes prêtes à en suivre les progrès avec des partenaires partageant nos idées.

L'auteur

S'abonner

Abonnez-vous pour recevoir des mises à jour.

Top