L’AIF s’engage contre la violence basée sur le genre, dans une campagne d’activisme. de 16 jours

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La présidente de l’AIF Joanna Manganara appelle toutes les membres de l’Alliance à prendre part à une campagne pour en finir avec la violence envers  les femmes, en prenant pour devise, celle de l’année : De la paix à la maison à la paix mondiale: Lançons un défi au militarisme pour en terminer avec la violence envers les femmes.

16 Jours d’Activisme  Contre la Violence Basée sur le Genre est une campagne Internationale initiée par   le  Premier Institut pour le  Leadership Mondial des Femmes, en coordination avec   le Centre pour le  Leadership Mondial des Femmes en 1991.

Les participantes ont choisi les dates situées entre le  25 novembre – Journée Internationale Contre la Violence Envers les Femmes – et le 10 décembre – Journée internationale des Droits Humains – pour créer un lien symbolique entre  la violence envers les femmes et les droits humains et souligner qu’une telle violence est une violation des droits humains. Cette période de 16 jours  met aussi  en valeur d’autres dates signifiantes qui incluent le 29 novembre, Journée Internationale des Femmes Défenseures des droits humains, le 1er décembre Journée de Lutte Contre le Sida et le 6 décembre qui marque l’Anniversaire du Massacre de l’Ecole Polytechnique de Montréal.

Cette campagne de  16 jours est utilisée en tant que stratégie organisatrice par les individuelles aussi bien que par les groupes  dans le monde entier, afin d’appeler à l’élimination de toute forme de violence envers les femmes.

Leave a Reply