Méthodes de travail de la Commission du Statut de la Femme (CSW)

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

IAW side event: DEEDS - NO WORDS - Peace and SecurityLes O.N.G. de femmes ainsi que les organisations féministes ont été exclues des négociations de la déclaration politique de la 59e CSW comme elles l’ont été de  la résolution sur  les  méthodes de travail.

Il semble que la CSW ne soit plus l’endroit où les organisations de femmes et de féministes peuvent exprimer leurs points de vue  ou influencer le développement des politiques qui affectent la vie et le futur des femmes.

L’espace pour les femmes et les organisations féminines  rétrécit  peu à peu,  et ce notamment au niveau international.

Les sujets Les plus controversés des négociations concernant les femmes dans le texte sur  les méthodes le travail de la commission sont les droits humains des femmes et des filles, la référence aux organisations de femmes  et de  féministes, le statut d’observateurs pour les  ONG dans les négociations. Nul  langage sur les droits humains des femmes et des filles n’a été inclus et, de la même manière, tout langage faisant référence aux  organisations de femmes ou de  féministes est absent. De plus, nulle part il n’est fait mention d’un statut d’observateur pour les ONG aux négociations. Le seul langage inclus est le mot “filles” ainsi que “participation des O.N.G. et autres acteurs de la société civile dans les délégations gouvernementales.”

Pour nous, le rôle de la CSW devrait être la réalisation pleine et entière des droits humains des femmes et des filles, y compris dans la création de normes.  il devrait aussi renforcer le rôle de la société civile dans la commission, y compris dans  une négociation des conclusions agréées ouverte à l’observation des ONG et pas à une simple sélection  de quelques-unes d’entre elles , en s’assurant que les interventions des ONG sont bien  entremêlées avec celles des gouvernements lors du débat général, et qu’il y ait une participation croissante des ONG dans les panels, les tables rondes et les autres dialogues interactifs.

Il devrait aussi s’assurer que la CSW joue un  rôle dans la surveillance de la mise en œuvre des objectifs de développement durable, qui contiennent des implications importantes en ce qui concerne l’égalité femmes/ hommes

Pour conclure, Le langage du texte des méthodes de travail de la commission a fait bien  des pas en arrière.

Document méthodes de travail concertées

Joanna Manganara

Leave a Reply