RAFEP Guinée

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

RAFEP Guinée est affiliée à la coalition nationale de l’Education Pour Tous (EPT) , au groupe de travail Femmes, Jeunes Paix et Sécurité de l’UNOWAS et du Sahel ainsi qu’à l’AIF. Ces affiliations s’inscrivent dans le cadre de l’accroissement de la capacité d’analyse critique des enjeux de la situation socio politique basée sur le contexte du changement constitutionnel envisagé et l’efficacité de la participation des membres dans le domaine de la gouvernance et la culture de la paix. Le but est de devenir un contre poids social au niveau des collectivités locales et régionales. Les femmes et les jeunes se sont engagés en politique et dans l’entreprenariat mais sont confrontés à plusieurs contraintes.

L’année 2019 a connu l’aggravation du chômage, une crise récurrente en Guinée, avec une répression sévère des mouvements de revendications dont les femmes et les jeunes sont plus touchés par l’impact des violences sexuelles et la traite liée à la migration irrégulière..

Notre plateforme a enregistré au titre de la stratégie  les activités  suivantes :

  • Participation, en tant que membre de la section guinéenne du Groupe de Travail, Femmes, Jeunes, Paix de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel, à six sessions de vidéoconférences portant sur la mise en œuvre du Plan d’Action relatif à la Résolution du Conseil de Sécurité des N.U. « Femmes, Paix et Sécurité » 1325 et connexes. Reconnaissance du rôle primordial des jeunes et femmes pour accroitre l’efficacité et la visibilité du GTFJPS/AOS.
  • Vulgarisation de la résolution 1325 : mise en commun des expériences des organisations membres, restitution des acquis des vidéo conférences auprès des organisations relais en impliquant les femmes et les jeunes, en les incitant à jouer un rôle effectif dans le processus de paix et à travailler sur plusieurs fronts à la fois pour réaliser l’autonomisation des femmes
  • Les filles, cibles des violences sexuelles et la traite liée à la migration irrégulière, pour mieux les protéger tout en s’assurant que les passeurs sont dénoncés
  • Soutien aux candidatures indépendantes pour faciliter l’accès aux instances de décisions par rapport à la gestion des collectivités (pour corriger les distorsions liées au mode de désignation des chefs de quartiers, conseillers pour éviter la violation des dispositions de la constitution)
  • Campagne de sensibilisation multi médias dans cinq régions sur huit régions administratives du pays menée durant les grandes vacances sur les questions de migration irrégulière et la nécessité de privilégier le dialogue inter politique autour de la table pour résoudre la crise récurrente en Guinée
  • Fourniture des prestations sous forme d’appui-formation, réinsertion socio-économique des migrants retournés et partants potentiels pour les aider à se reconstruire – avec l’assistance de l’ambassade d’Italie en Guinée
  • Démystification des discours des passeurs et construire la capacité de veille en impliquant les migrants retournés pour dissuader les départs massifs vers l’inconnu

 

En effet, Les centres urbains et les zones minières constituent une terre fertile pour la traite des filles, femmes et les enfants victimes de maltraitances, de violences tant physiques, morales que sexuelles.

Les focus groupes des femmes, jeunes, religieux ont touché à des problèmes et besoins divers entre autres :

  • nécessité de création de syndicat ou association de filles domestiques au niveau décentralisé dans le but de se défendre mutuellement ;
  • besoin de protection des filles et assistance aux victimes de traite ; de telles pratiques sont des délits passibles de poursuites judiciaires ;
  • besoins de fourniture de conseils juridiques aux filles à risques ou survivantes de violences qui demandent réparation aux tribunaux pour exploitation au travail ;
  • besoin d’informer les partants potentiels et les migrants retournés sur leurs droits en matière de sexualité et de reproduction, sur la prévention du VIH par exemple information sur l’utilisation correcte et appropriée des préservatifs.
  • Des recommandations ont été faites aux partenaires :
    • pour que notre plateforme puisse bénéficier d’une assistance technique et financière afin de mener à bien des activités pour aider et assister les filles domestiques victimes de traite ;
    • que notre organisation forme ses points focaux en assistance sociale pour assurer le suivi de la victime avec sa famille et collaborer avec le personnel judiciaire pour améliorer l’accès à la justice pour enquêter et punir les coupables de traite des enfants et de l’exploitation au travail et des cas de maltraitance présumée des migrants ( filles et enfants).
    • Comme leçon apprise : mener une campagne conjointe auprès de publics spécialisés avec des éducateurs, inspecteurs de travail, des officiers de police judiciaire et de gendarmerie, professionnels de justice sur les droits, migrants retournés, est une approche efficace

Changements

  • REUSSIR CHEZ NOUS : tout en reconnaissant l’attrait naturel de l’homme pour l’ailleurs, nous vous invitons à vous   recentrer sur la Guinée pour en exploiter le potentiel dont certains citoyens ont su tirer profit. « nous nous attardons peu sur les réussites des guinéens qui choisissent de rester au pays et d’y entreprendre ; pour la plupart ce sont des jeunes entrepreneurs qui marient leur talent a un sens formidable de la débrouille »
  • Cette prise de conscience provoquée par ces témoignages poignants constitue un élan de réflexion et stratégie pour orienter la transformation de la jeunesse. Certaines candidates pour la main d’œuvre migrante ont ressenti un doute, une crainte et d’autres ont estimé sage de renoncer à leur projet d’aventure incertaine.
  • Collaboration : Nous avons bénéficié de l’appui technique de l’OIM Guinée et nous comptons poursuivre le partenariat post campagne de sensibilisation pour maintenir le cap de changement continu.

C’est pourquoi nous lançons un appel aux membres de l’AIF et toute bonne volonté désireuse d’accompagner cette expérience pilote, pour contribuer à une mobilisation forte de ressources pour la poursuite du projet.

llyassou Diallo

Leave a Reply